Horizon 2020 : Quoi de prévu pour 2018-2020 ?

La Commission Européenne a publié le 27.10.2017 les programmes de travail 2018-2020 d’Horizon 2020 (ou H2020). Elle consacrera 30 Milliards d’euros à son programme de financement européen de recherche et d’innovation baptisé Horizon 2020 entre 2018 et 2020 avec 2,7 milliards d’euros qui seront utilisés pour lancer un Conseil européen de l’Innovation notamment.

Horizon 2020 c’est quoi au juste ? C’est le programme européen de financement de la recherche et de l’innovation de 77 milliards d’euros sur sept ans (2014-2020) qui soutient l’excellence scientifique en Europe (financement de la recherche fondamentale, appliquée et expérimentale).

Avec ce nouveau programme, la Commission européenne va chercher à augmenter l’impact de son financement de la recherche. Quelques sujets seront notamment prioritaires tels que la migration, la sécurité, le climat, les énergies propres et l’économie numérique. Horizon 2020 sera également davantage axé sur la promotion d’innovations révolutionnaires créatrices de marchés.

Soutenir les innovations créatrices de marchés

La Commission mobilisera donc 2,7 milliards d’euros du programme d’Horizon 2020 pour soutenir l’innovation et créer les marchés du futur entre 2018-2020. Par ailleurs, Horizon 2020 mobilisera davantage ses récompenses vers des solutions technologiques révolutionnaires aux problèmes urgents auxquels sont confrontés les citoyens.

Le programme de travail 2018-2020 se centrera sur un nombre réduit de thématiques avec des budgets plus importants, soutenant directement les priorités politiques de la Commission:

  • Avenir sobre en carbone et résilient au climat: 3,3 Milliards d’euros
  • Économie circulaire: 1 Milliard d’euros
  • Numérisation et transformation de l’industrie et des services européens: 1,7 Milliard d’euros
  • Sécurité: 1 Milliard d’euros
  • Migration: 200 Millions d’euros

La coopération internationale

Le nouveau programme vise également à renforcer la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation. Il est prévu d’investir un peu plus d’1 Milliard d’euros dans 30 initiatives centrales dans des domaines d’intérêt commun. Nous pouvons citer, entre autres : « travailler avec le Canada sur la médecine personnalisée« , avec la Corée du Sud, Singapour et l’Australie sur l’automatisation du transport routier, avec l’Inde sur les problèmes d’eau ou encore avec les pays africains sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *