Pm’up : Dispositif de soutien de la Région Ile de France aux stratégies de croissances des PME

Le dispositif PM’UP est une aide de la Région Île-de-France visant à accompagner la croissance des PME qui souhaitent :

 

  • Accroître et moderniser leur outil de production ;
  • Diversifier leurs activités ;
  • Se développer à l’international ;
  • Renforcer leur chaîne de valeur ;
  • Faire du développement durable un levier de performance
  • La Transformation numérique de l’entreprise

 

Cette aide s’adresse aux petites et moyennes entreprises implantées ou ayant au moins un établissement en Île de France et employant à minima 5 salariés. Ainsi, elles doivent répondre aux critères européens de la PME concernant les effectifs (moins de 250 salariés) et le chiffre d’affaires ou bilan (respectivement moins 50M€ ou 43M€).

 

De plus, la région a défini des critères de sélection des projets que les PME doivent présenter afin d’être éligible à ce dispositif :

  • La viabilité de l’entreprise ;
  • La pertinence de la stratégie ;
  • Le potentiel de création d ’emplois en Île-de-France ;
  • Le potentiel de développement international ;
  • La contribution au projet de développement de la Région Ile-de-France (l’ancrage local, les retombées sociales, sociétales et environnementales du projet, la participation aux orientations prioritaires régionales telles que le handicap, la transformation numérique) ;

croissance-positive@w_720

Parallèlement, les dépenses engendrées par ces projets doivent respecter certains critères.
Sont  des dépenses éligibles au dispositif PM’UP :

 

  • L’investissement matériels et immatériels (acquisition d’immobilisations corporelles et/ou incorporelles, dépenses d’études et de conseils liées à ces investissements)
  • Le dépôt et extension de brevets (coûts liés à l’obtention, à la validation et à la défense des brevets, frais…)
  • Le Conseil (coûts afférents aux services de conseil par un prestataire externe)
  • L’international (frais salons internationaux, missions VIE, accompagnement certification internationale…)
  • Le recrutement de cadres sur des postes nouvellement créés (coûts salariaux).

Ces dépenses sont prises en compte à la date de dépôt de la candidature.

 

La subvention accordée par la Région est égale à un montant maximum de 250 000 €, dont le taux dépend du projet et de la taille de l’entreprise, elle se décompose comme suit :

  1. Les Investissements : 20% pour les petites entreprises, 10% pour les moyennes entreprises,
  2. Le Dépôt et extension de brevets, Conseil, Internationalisation et Recrutements : 50 %.

 

L’aide au recrutement est plafonnée à 25 000 €, dans la limite de 3 recrutements par projet (soit 75000 €).

 

Les entreprises lauréates sont accompagnées par un conseiller de la Région Île-de-France et intègrent un réseau comptant plus de 1.000 entreprises et partenaires institutionnels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *