L’AVENIR DE LA SANTE A L’ERE DE LA DIGITALISATION

Durant ces dernières années, le marché « dynamique » de la e-santé a connu une forte croissance notamment grâce aux nombreuses innovations proposées par de nouveaux acteurs encore plus créatifs, au service de la santé. Le gouvernement, à travers son ministère de la santé, continu ses initiatives pour la modernisation du système de santé. Focus sur une filière plein d’avenir.

« Selon Forst & Sullivan, le marché de l’IA en santé est estimé à $6,6 milliards en 2021, soit 10 fois plus qu’en 2014. »

Dans l’optique de rendre plus efficace les solutions créées, les acteurs du marché doivent davantage réfléchir sur l’interopérabilité des systèmes mis sur le marché afin d’optimiser la relation entre professionnels et patients. Ces systèmes devront permettre une meilleure disponibilité des informations et optimiser le parcours de santé du patient.

 

En France, la e-santé n’en est pas à ses débuts. De nombreux grands projets autour de ce nouveau fléau voient le jour tel que la loi sur le financement de la sécurité sociale de cette année qui mettra en exergue la transformation numérique des opérateurs de santé.

 

 

Nous le savions déjà, les données sont le nouveau pétrole. Quid des données dans la santé ?

La CNIL définit les données santé comme « l’ensemble des données personnelles donnant des informations sur l’état de santé d’une personne physique ». Et ces dernières sont de plus en plus considérables mais sont encore mal exploitées notamment pour l’analyse ou le diagnostic du patient.

C’est ainsi que certains acteurs du marché, comme la société française OpenHealth, saisissent cette opportunité pour faire de l’analyse des données de santé leur modèle d’affaire. Selon Catherine Chapus, directrice de la stratégie de la société, l’analyse des données massives produites lors de soins ou par le patient lui-même « permet de disposer en continu d’indicateurs jusqu’ici longs et couteux à obtenir avec une puissance d’effectif inégalée et la possibilité d’interroger les données en temps réel ».

 

Ainsi, l’étape suivante de l’obtention des données santé serait l’utilisation de celles-ci pour la création d’une intelligence artificielle. Aux USA, l’IA en santé représentera potentiellement $150 milliards par an en 2026. C’est dire de la montée en puissance de ces technologies d’intelligence artificielle sur le marché de la santé car elles contribuent aussi bien à l’amélioration de la prise en charge des patients qu’à leurs conditions de vie. Comme le montre le développement des Chatbots dans le secteur, qui favorisent l’accompagnement du patient durant ses soins, ses traitements et proposent un accompagnement psychologique.

« En 2016, le marché mondial de l’IOT dans la santé était estimé à $98,4 millions. » (Grand View Research 2018)

La formation pour les métiers spécifiques de la santé connait elle aussi une amélioration dans ses techniques et méthodes avec la simulation numérique.

En effet, l’avènement des technologies de réalité virtuelle, réalité augmentée et réalité mixte rend possible la simulation numérique en santé.

Selon Jérôme Leleu, président de Interaction Healthcare qui a développé une technologie similaire : « la simulation numérique en santé correspond à l’utilisation des technologies du numérique pour reproduire des situations ou des environnements de soins, enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques ».

Cette nouvelle méthode d’apprentissage permet de mettre l’apprenant en situation d’immersion totale proche de réalité, comme c’est le cas à l’Université Paris-Descartes.

In fine, l’utilisation de nouvelles technologies numériques destiné à la Silver Économie devient de plus en plus courant. Ces solutions répondent à un souci d’amélioration de la qualité de vie des seniors, de prolongation de leur autonomie et de leur espérance de vie. Les plateformes de télémédecine ou encore la télésurveillance sont, à titre d’illustration, des dispositifs efficaces pour une meilleure prise en charge et un meilleur suivi des patients d’un certain âge.

 

Une révolution technologique et numérique qui ouvre de nouvelles perspectives dans le marché de la santé et qui place le patient et son bien-être au cœur de son dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *