L’évolution de la Blockchain est-elle en péril ?

La Blockchain, révolution qui arrive après internet a fait une promesse, celle de pouvoir se faire confiance sans se connaître et sans intermédiaire.

Les spécialistes certifient que la Blockchain aura un impact plus important sur le business que la révolution d’internet notamment au niveau de la décentralisation ou encore au niveau de la place de l’utilisateur sur le réseau. Avec la technologie de la Blockchain le système est entièrement décentralisé, le risque de perdre des informations est donc quasi nul alors que le réseau internet classique est contrôlé et géré de manière centralisée.

De plus, le système de la blockchain va permettre de tout centré sur l’utilisateur contrairement au système internet dans lequel l’utilisateur possède une multiplicité de comptes liés chacun à une plateforme du web, ce qui peut être pénible.

Une multitude d’entreprises gardent en tête cette promesse et son engagement et veulent y croire.

 

Blockchain Winter ?

Cependant, se posent les questions sur la réalité des gains à attendre de la Blockchain notamment au niveau de la sécurité des données, de la décentralisation mais aussi de l’absence d’intermédiaires. Il s’avère que la situation est plus compliquée que prévu.

La blockchain a fait des promesses qui lui sont à présent compliqués à concrétiser. Une des études faites par MERL Tech (communauté spécialisée dans l’évaluation de l’impact des technologies) constate que sur 43 initiatives Blockchain suivies en 2018, aucune n’a atteint ses objectifs et apporter de véritables valeurs ajoutées. Cela attise donc la déception de nombreux organismes.

Forrester parle même d’un « Blockchain Winter »pour l’année 2019 et prédit que le terme Blockchain sera dorénavant remplacé par DLT (pour Distributed Layer Technologie).

Un système mal compris

Pour certains, cette nouvelle révolution est associée à une survente de la technologie. Une des causes de ces déceptions est donc la technologie en elle-même. En effet, il existe un réel problème de rapidité de traitement des données et des difficultés de gouvernance de la Blockchain qui n’ont pas encore été traitées.

Les entreprises quant à elles sont déçues par les valeurs caractérisant la Blockchain. Entre transparence, distribution, immuabilité, désintermédiation, la Blockchain prononce des valeurs prometteuses. Cependant, les entreprises recherchent-elles cette transparence ? Ou veulent-elles pouvoir corriger les fautes qu’elles commettent ?

 

Cette révolution s’est donc mal fait comprendre par de nombreux acteurs. D’après Damien Lecan, ancien consultant en digital de SQLI et directeur technique de la start-up Unik-name, « La blockchain n’a pas été utilisée pour ce pour quoi elle est faite ».

 

Une révolution qui a besoin de temps

Comme le souligne le Gartner, cette nouvelle révolution passe par une évolution classique d’une technologie. La Blockchain suit simplement le chemin classique par lequel sont passer les autres innovations avant de voir le succès. Au début, il y a un fort pic de battage médiatique, ensuite la courbe redescend car les choses mettent du temps à se concrétiser.

 

 

La Blockchain est donc arrivé à ce stade-là, elle est pour l’instant en bas de la courbe mais il faut simplement lui laisser le temps de concrétiser son projet pour renouer l’excitation qu’elle avait provoquée au début.

Malgré la situation dans laquelle se trouve la Blockchain, elle parvient tout de même à développer son projet. En effet, les marques cherchent de plus en plus à enregistrer en direct les données de parcours digitaux de leurs clients. Mais cette nouvelle révolution que constitue la Blockchain va sûrement développer le fait de « pseudonymiser » les transactions, c’est-à-dire que l’utilisateur est identifié par un pseudonyme qu’il choisit.

Ainsi, on pourrait donc envisager que les données de parcours soit enregistrées dans une blockchain, afin de fournir un accès massif, sécurisé et quasi anonyme pour analyse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.